Communautés et pouvoir de la fiction

SÉMINAIRE DE SPÉCIALISATION 

S’inspirant de la relecture de Benedict Anderson par Homi K. Bhabha, le séminaire confrontera les pensées de la communauté (Agamben, Nancy, Glissant, etc.) aux communautés imaginaires en mobilisant la notion de fiction dans une perspective transhistorique, depuis les premières théories dérivées d’Aristote jusqu’aux relectures récentes (Schaeffer par exemple). Il sondera en particulier le pouvoir de la fiction littéraire et artistique face aux fictions de communauté, aux mauvaises fictions du storytelling néo-libéral, aux crises de la démocratie ; il s’agira aussi de réfléchir aux liens entretenus entre la fiction et le monde réel, dans divers contextes culturels. Les interventions (conférences ou séminaires) de littéraires, de philosophes, d’artistes, etc. permettront d’articuler :

  • théorie : théories de la fiction et pensées de la communauté ;
  • poétique : univers fictionnels singuliers dans une perspective plurimédiatique (littérature, cinéma, séries, jeux vidéo…) ;
  • politique : utopie / dystopie ; agencements collectifs, espace public et « univers partagés ».
%d blogueurs aiment cette page :