Semestre 2

  • L’Empire comme communauté imaginée

Séminaire de tronc commun

Les communautés imaginées introduites dans l’étude des idéologies nationales par Benedict Anderson sont devenues, au-delà de la théorie qu’elles sous-tendent, une notion qui irrigue, outre les sciences politiques d’où elles sont issues, la géographie, la sociologie, l’histoire, etc. Postulant la nécessité d’une « faculté imaginante » pour créer une communauté dont les membres ne se connaissent pas tous entre eux, la communauté imaginée devient un outil pertinent pour tout type d’institution, pas seulement la nation. Partant de la conviction que les Empires aussi produisent des communautés imaginées (qu’il faudrait définir : inégale ? diverse ? universelle ?..), le séminaire explorera la manière dont la gestion du plurilinguisme, bien différente de celle des nations modernes, contribue ou contrarie l’Empire comme communauté imaginée. A partir d’études de cas réels ou appartenant à la fiction, contemporains ou appartenant au passé, des historiens, dont des spécialistes du fait colonial, dialogueront avec des collègues d’autres disciplines (littérature, philosophie, etc.).

  • Communautés et pouvoir de la fiction

Séminaire de spécialisation

10 séances de 3 heures : lundi de 9h à 12 h – salles i3-115 et i3-120

Intervenant(e)s : Yolaine Parisot, Vincent Ferré, Graciela Villanueva, Pascal Séverac

S’inspirant de la relecture de Benedict Anderson par Homi K. Bhabha, le séminaire confrontera les pensées de la communauté (Agamben, Nancy, Glissant, etc.) aux communautés imaginaires en mobilisant la notion de fiction dans une perspective transhistorique, depuis les premières théories dérivées d’Aristote jusqu’aux relectures récentes (Schaeffer par exemple). Il sondera en particulier le pouvoir de la fiction littéraire et artistique face aux fictions de communauté, aux mauvaises fictions du storytelling néo-libéral, aux crises de la démocratie ; il s’agira aussi de réfléchir aux liens entretenus entre la fiction et le monde réel, dans divers contextes culturels. Les interventions (conférences ou séminaires) de littéraires, de philosophes, d’artistes, etc. permettront d’articuler :

théorie : théories de la fiction et pensées de la communauté ;

poétique : univers fictionnels singuliers dans une perspective plurimédiatique (littérature, cinéma, séries, jeux vidéo…) ;

politique : utopie / dystopie ; agencements collectifs, espace public et « univers partagés ».

Séances
  • 7/02/2022 – Yolaine Parisot, « Communautés imaginées et fictions de la communauté »
  • 14/02/2022 – Vincent Ferré, « Fiction et communautés : quels effets sur les lecteurs.rices ? »
  • 21/02/2022 – Graciela Villanueva, « La communauté imaginée en Amérique Latine »
  • 7/03/2022 – Graciela Villanueva, « La question de la langue, la littérature, la traduction de la littérature en Amérique Latine » i3-120
  • 14/03/2022 – Graciela Villanueva, « La communauté comme utopie ou dystopie. Lectures de Borges » i3-115
  • 21/03/2022 – Yolaine Parisot,  » « Révolution démocratique de la fiction » et crises de la démocratie dans la fiction (1) » i3-120
  • 28/03/2022 -Yolaine Parisot,  » « Révolution démocratique de la fiction » et crises de la démocratie dans la fiction (2) » i3-120
  • 4/04/2022 – Vincent Ferré, « Fiction et communautés : Proust peut-il vraiment changer notre vie ? i3-120
  • 11/04/22 – Yolaine Parisot,  « Révolution démocratique de la fiction » et crises de la démocratie dans la fiction » en zoom
  • 9/05/2022 – Pascal Séverac, « Delligny, ou comment faire communauté » (10h-12h) i3-115
  • 16/05/2022 – Vincent Ferré, « Fiction et communautés : Proust peut-il vraiment changer notre vie ? (2) »  i3-120
  • 23/05/2022 – Yolaine Parisot, « Révolution démocratique de la fiction » et crises de la démocratie II » i3-115
  • « La fabrique des lecteurs » en France : quelle nation / communauté de lecteurs ?

Séminaire de spécialisation

10 séances de 3 heures : lundi de 15h à 18h – salle 205 A DRT (le 14/02 – salle 105 A DRT)

Intervenant(e)s : Rossana De Angelis, Sylvie Ducas, Clément Duyck, Marie-Madeleine Huchet

En s’interrogeant sur « la fabrique des lecteurs » en France, ce séminaire pluridisciplinaire entend adopter une perspective diachronique optant pour le temps long de l’histoire de la lecture et des communautés de lecteurs, du Moyen Âge à nos jours, du manuscrit à internet (où fleurissent aujourd’hui les communautés de lecteurs web et les communautés collaboratives).
L’ambition est de montrer, selon des angles d’approche variés, que la « fabrique des lecteurs » est une construction sociale, politique, culturelle, économique, complexe et en devenir, et d’en saisir les grandes mutations à travers les siècles.
Il s’agira de défendre l’idée que les lecteurs réels et imaginés/imaginaires ne sont pas à penser selon une opposition simpliste ; au contraire, nous voudrions tenir ensemble lecteurs présumés et lecteurs réels dans une réflexion organisée selon trois axes :

– analyser le dispositif et les acteurs d’une fabrique nationale d’un présumé lecteur (matérialité des supports, critiques, éditeurs, auteurs) ;

– étudier les communautés de lecteurs créés, du livre à internet (usages, rapport à la censure, transferts culturels et traductions) ;

– s’interroger sur ce que fabriquent ces lecteurs, du livre à internet (pratiques usages, représentations).

Séances

1. PRÉPARER LE LECTEUR À LA LECTURE

  • 7/02 – Rossana De Angelis, « L’espace graphique : préparer le lecteur à la lecture »
  • 14/02 – Marie-Madeleine Huchet, « Les manuscrits médiévaux révélateurs des lectures et des lecteurs? » (salle 105A DRT)
  • 21/02 – Rossana De Angelis, « Les pratiques de lecture : fabriquer les textes à partir des lecteurs »

2. IMAGINER LE LECTEUR

  • 7/03 – Sylvie Ducas, « Prix littéraires créés par des médias : pour une communauté démocratique de lecteurs amateurs ? » (à distance)
  • 14/03 – Marie-Madeleine Huchet, « Le lecteur imaginé dans l’élaboration du canon littéraire du Moyen Âge »
  • 21/03 – Sylvie Ducas, « « Cap vers le lecteur » : la communauté utopique de l’auteur et du lecteur » (à distance)
  • 28/03 – Rossana De Angelis, « Du lecteur empirique au lecteur modèle »
  • 4/04 – Marie-Madeleine Huchet, « De la lectrice effacée à la lectrice retrouvée: les avatars de la lectrice au Moyen Âge »

3. S’APPROPRIER LES LIVRES

  • 9/05 – Sylvie Ducas, « Lire avec les booktubeuses : quelle communauté de partage ? » (à distance)
  • le jeudi 19/05 de 13h00 à 16h00 salle i3-218 Clément Duyck, « Ce qu’une communauté de lecteurs fait au livre : le cas des Poésies et Cantiques spirituels de Jeanne Guyon (1722) »
  • Communautés imaginées et politique des langues: perspectives épistémocritiques

Séminaire doctoral

ED CS / EUR FRAPP LIS – IMAGER

10 séances de 3 heures du 4/02 au 15/04/2022

vendredi 9h-12h – salle i2-213

Ce séminaire doctoral associé à l’EUR du Grand Paris FRAPP « Francophonies et Plurilinguismes : Politique des langues » s’intéresse à l’épistémologie des imaginaires littéraires et imaginaires des langues, en comparant trois situations de plurilinguisme critique : les francophonies plurielles, les mondes anglophones et postcoloniaux et l’Amérique latine, et les circulations transnationales de ces communautés discursives. La réflexivité des littératures permettra ainsi de mettre en perspective un certain nombre de questions qui se posent aujourd’hui au jeune chercheur en sciences humaines et sociales, telles que la traduction des concepts du biopouvoir, la fécondité des débats épistémocritiques transatlantiques, ou l’écriture de la thèse depuis un point de vue à la fois situé et décentré.

Séances

Le détail des séances a été modifié le 22/04/2022

  • 4/02/2022 – Séance commune : introduction au séminaire / sujets de recherche des présents
  • 11/02/2022 – Vincent Ferré : Ecrire une thèse : subjectivité et réflexivité (1)
  • 18/02/2021 – Graciela Villanueva : Lire depuis les marges. Littérature et langue nationales. Le cas de l’Amérique Latine
  • 25/02/2022 – Yolaine Parisot : Situer le discours critique. Communautés imaginées et « nœud de l’intraduisible »
  • 11/03/2022 – Graciela Villanueva : L’Amérique Latine et les débats sur les avant-gardes
  • 18/03/2022 – Yolaine Parisot : Dialogues transatlantiques sur les littératures francophones : malentendu ou mésentente ?
  • 25/03/2022 – Vincent Ferré : séance reportée (grève des transports)
  • 1/04/2022 – Graciela Villanueva : L’Amérique Latine et les débats du post colonialisme. Orientalisme et colonialisme épistémologique
  • 8/04/2022 – Vincent Ferré : Ecrire une thèse : subjectivité et réflexivité (2), l’exemple de l’Histoire
  • 15/04/2022 – Yolaine Parisot : Éco-critiques/poétiques/politiques postcoloniales ?
  • 03/06/2022 – Vincent Ferré : Ecrire une thèse : subjectivité et réflexivité (3)
%d blogueurs aiment cette page :